Mon engagement

OG défilé0_080514Quelques mots s’imposent pour me présenter à vous, cher internaute, qui avez fait l’effort de cliquer jusqu’ici.

Je suis né à Orléans en 1971 et j’ai grandi avec mes frère et soeur dans l’une des capitales mondiales de l’andouille (ça ne s’invente pas) : Jargeau, ville dans laquelle mon père exerçait le beau mais désormais controversé métier de notaire (déjà…). Après la communale gergolienne, j’ai gagné le pensionnat du collège Sainte-Croix puis du lycée Saint-Marc à Orléans où j’ai, après des études somme toute moyennes, décroché un bac B. Comme une fraction importante de ma génération, la fac de droit (d’Orléans, bien sûr) s’est imposée en guise de premier pas d’un parcours étudiant qui sera -comme une fraction importante de ma génération- long : deux ans de droit, trois ans d’institut d’études politiques à Lyon, un an de DESS sur les questions de défense à Paris. Ces études interminables, après un service militaire lui-même long comme aide de camp du « pacha » du porte-avions Charles de Gaulle, m’ont triomphalement conduit…à l’ANPE!

La politique, bien que n’étant pas né dedans, a toujours accompagné ma vie personnelle (depuis tout petit) et professionnelle. Mes principaux employeurs ont ainsi été publics : le conseil général du Loiret, le conseil régional de Bretagne, l’Assemblée nationale, le Sénat, l’Etat. J’y ai croisé des personnalités locales comme Eric Doligé, Jean-Paul Charié, Paul Masson, Serge Grouard, Olivier Carré, Jean-Noël Cardoux ou Xavier Deschamps mais aussi nationales comme Josselin de Rohan, Henri Cuq, Christian Poncelet, Alain Juppé, Jean-Louis Borloo ou Philippe Richert. J’ai également eu le grand honneur d’être nommé sous-préfet et d’endosser la « casquette » du serviteur de l’Etat : des feuilles entrelacées de chêne et d’olivier qui donnent force et sagesse, grâce auxquelles j’ai appris la permanence de l’Etat (un téléphone dans chaque pièce, dans chaque poche), la gestion de crise (30 heures d’affilée en préfecture pour une crise neige) et l’excellence de nos policiers, gendarmes, pompiers,…

En 15 ans de déambulation politique, j’ai fréquenté en funambule à peu près tous les étages de la République. Avec gourmandise, mais aussi avec une frustration croissante : celle de ne pas être élu, en prise directe, aux manettes. L’occasion m’en a été offerte en mars 2014 par Serge Grouard. On ne refuse pas d’être élu dans sa ville, celle qui vous a vu grandir, celle dans laquelle vous vivez, celle que vous aimez. Avec Olivier Carré, il a su bâtir une équipe renouvelée à laquelle je suis fier d’appartenir et dont je porte depuis mars 2015, avec Alexandrine Leclerc, les couleurs au Conseil départemental pour le canton Orléans 4 (quartiers Gare-Pasteur-Saint-Vincent, Bourgogne, Saint-Marc, Argonne, Barrière Saint-Marc).

Engagé en politique, je le suis formellement depuis 1999, année où j’ai, pour la première fois, pris une carte de parti politique, celle du RPR. L’élément déclencheur fut l’élection de son président par les militants, une perspective qui faisait enfin du militant un acteur politique adulte. J’ai ensuite logiquement adhéré à l’UMP et aujourd’hui aux Républicains. Membre du Comité départemental LR 45, je suis plus particulièrement la formation des militants, un sujet qui me tient à cœur.

Maire-adjoint d’Orléans, je suis aujourd’hui chargé de la sécurité et de la tranquillité publiques. Tâche exaltante, exigeante, jamais achevée, toujours plébiscitée. Conseiller départemental, je suis membre de la commission des finances et Rapporteur général du budget. Un exercice d’équilibriste par les temps qui courent!

Elu local, je tiens à maintenir une activité professionnelle. Sous-préfet désormais en disponibilité, je suis depuis début 2013 secrétaire général d’un réseau de notaires (de l’atavisme?) à Paris. C’est un choix (très) exigeant mais nécessaire pour rester libre, à tous points de vue. Père de trois enfants (beaux…forcément), je suis marié à une enseignante, docteur en droit, responsable d’un BTS notariat : je suis cerné :-).

Partagez cet article !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page